Participation des MSAD au Festival Moussem 2017 de Tan-Tan au Maroc

Chef d’œuvre du patrimoine oral et immatériel de l’humanité

Le Festival Moussem de Tan-Tan est une initiative de la Fondation Almouggar. Ce festival constitue un espace qui montre aux visiteurs, l’artisanat, les aspects de la vie quotidienne, la poésie et le patrimoine oral hassani en consolidant les liens profonds qui lient les provinces du sud du royaume à leurs origines et traditions.  Moussem a été proclamé et inscrit sur la liste des chefs d’œuvre du patrimoine oral et immatériel de l’humanité par l’UNESCO.

Cette 13ème édition du Moussem (du 05 au 10 Mai 2017) a été caractérisée par la présence du Sénégal en qualité d’invitée d’honneur, illustrant ainsi les similitudes culturelles et patrimoniales et les liens profonds, historiques et spirituels, qui lient les deux pays. Cette activité culturelle célèbre aussi le retour du Maroc au sein de l’Union Africaine.

Le Sénégal a été désigné comme invité d’honneur du festival. A ce titre, la délégation officielle a été dirigée par le Secrétaire Général Du MCC, Monsieur Birane Niang en compagnie du Pr Hamidou Dia, conseiller spécial du Président de la République pour la Culture, de Monsieur Alyose Ndam DIOUF, Directeur Général des MSAD, de Monsieur Abdoulaye Koundoul, Directeur des Arts, de Monsieur Abdoulaye Racine Senghor, Administrateur du MRA, du Directeur de l’Administration Générale et de l’Equipement, Mr El hadji Souleymane Diouf, de Mr Assane Dia, chef de la cellule de communication du MCC, de Monsieur Omar Badiane, Monsieur Massiga Faye, journaliste. La délégation officielle a été installée à Shibika à 30mn de Watiya sur un site beau situé à l’embouchure faisant la jonction entre la mer et le désert.

La représentation artistique du Sénégal a été marquée par la présence des tapisseries des Manufactures Sénégalaises des Arts Décoratifs de Thiès, le groupe musical pulaar « Yella » et le groupe de danse traditionnelle Sory Camara. Elle a été installée à l’hôtel « la Belle Vue » à Watiya. Après une longue route vers le royaume chérifien et trois vols successifs, la délégation artistique a participé à l’exposition au site de Tan-Tan où le stand du Sénégal a été aménagé et occupé par les tapisseries des MSAD.

Au total six (6) tapisseries murales ont été exposées au stand du Sénégal, à côté des œuvres du sculpteur Mamadou Waïga. Il s’agit de « Tagouna Mbaar » de Ousmane Sy (2.79 m2), « Visage Envoutant » de Ibou Diouf (2.37m2), « Fleurs de Colombe » de Mamadou Gaye (8.52m2), « Princesse Solaire » de Saliou Diouf (5.05m2), « Djenné Niche des Lumières » de Mouhamed Ndir (5.02m2) et « Accueil Royal » de Khalifa Guèye (8m2).

Dans le cadre des activités du festival, la délégation sénégalaise a été invitée à  diner par le gouverneur de la province de Tan-Tan Monsieur Bel Khalki. De même, le corps diplomatique composé de pays africains et les Emirats Arabes Unis ont été conviés à la soirée de gala avec la prestation artistique de groupes artistiques venus Espagne, du Sénégal, d’Arabie Saoudite et du pays hôte, le Maroc. Ce diner de gala a été rehaussé  par la présence du Gouverneur de la province de Tan-Tan,  Monsieur Bel Khalki, le Président de la fondation Almouggar, Monsieur Fadel Benyaich et son équipe, le Directeur régional de la culture bouyalatigue, le Directeur du Patrimoine Culturel du Ministère de la culture, de Monsieur Abdellah Alaoui, et des élus locaux de la région de Tan-Tan.

S’exprimant à la cérémonie d’ouverture de la Green Invest Conférence sur les opportunités d’investissement dans la région, le Secrétaire Général du MCC, Mr Birane Niang a affirmé que « l’économie culturelle, en effet, est le fruit d’une synergie entre le monde de la culture et celui de l’entreprise. Au Sénégal, le modèle porté par les Manufactures des arts décoratifs, que nous avons lancé à la conquête du monde, servira à un ensemencement systématique du vaste champ de la création et de la créativité visuelle », et d’ajouter que « l’expérience et le génie marocains et de pays amis seront sollicités pour un partenariat exemplaire ».

Au regard du secrétaire général, « cette démarche féconde du Maroc, qui confère à ses biens et services un label esthétique et utilitaire, doit constituer une source d’inspiration pour tous ». Il a rappelé que le Sénégal a pris le parti d’établir une passerelle entre, d’une part, les artistes et, d’autre part, les artisans, agriculteurs et autres producteurs pour que tout ce qui est Sénégalais soit présenté partout dans le monde dans un contenant lui-même sénégalais. Ce mouvement général est porté par le Plan Sénégal émergent (Pse) qui constitue le cadre de référence, tous secteurs confondus, pour assurer à l’horizon 2035, un développement harmonieux.

Mr Niang a saisi l’occasion pour inviter tous les investisseurs présents à Tan-Tan à venir au Sénégal qui présente de nombreux atouts : sa position géographique, sa stabilité politique, un environnement juridique favorable, d’importantes ressources naturelles et le nouveau pôle urbain de Diamniadio qui est une zone franche industrielle dotée d’une plateforme incitative.

Le 08 mai 2017, avant de quitter Tan-Tan, le chef de la délégation du Ministre de la Culture et de la Communication a offert une tapisserie intitulée, « Visage Envoutant » de Ibou DIOUF à Monsieur Fadel Benyaich, Président de la fondation Almouggar.

 

20170503_134636 - Copie - Copie (3) 20170505_173807 20170505_180833 20170506_181000 20170506_182214 20170506_182321 20170506_191049 20170506_200025 20170506_201015 20170506_201848  20170507_150950 20170507_161923 20170507_173530 20170507_193208 20170507_193500 20170507_200610 20170507_201749 20170507_202114 20170507_202810 20170507_203635