VISITE DU MINISTRE DES ARTS ET DE LA CULTURE DE LA REPUBLIQUE DE L’AFRIQUE DU SUD AUX MSAD DE THIES

Thiès, 23 avr (APS) – Le ministre sud-africain des Arts et de la Culture, Nkosinathi Mthethwa, s’est dit « fortement impressionné » par le travail et les œuvres des Manufactures sénégalaises des arts décoratifs (MSAD) de Thiès, dont il a visité les ateliers, samedi.

Mthethwa, au Sénégal depuis jeudi pour une visite de travail de 72 heures, a fait le déplacement de la capitale du rail en compagnie notamment de son homologue sénégalais Mbagnick Ndiaye (Culture et Communication) et du vice-ministre sud-africain chargé de l’énergie, Thembisile Majola.

Il s’est dit ’’fortement impressionné’’ par le travail et les œuvres des MSAD de Thiès, à l’issue d’une visite guidée des ateliers de cette structure (tapisserie murale, atelier céramique, batik, centre de formation professionnelle).

Le ministre sud-africain des Arts de la Culture a également visité la salle d’exposition des MSAD, avant de signer le livre d’or de cette structure dont il a vanté « les œuvres de haute facture ».

Il reste que selon lui, les MSAD doivent relever le ’’défi’’ de la conquête du marché africain et mondial.

Aussi a-t-il suggéré des pistes pour des dispositifs d’échanges et de partenariats entre les MSAD et des structures similaires en Afrique du Sud, une coopération qui devrait être selon lui bénéfique pour les deux pays.

Cette visite du ministre sud-africain des Arts et de la Culture « cadre parfaitement avec la vision du conseil municipal » de Thiès, dont l’ambition est de nouer des partenariats avec d’autres pays et institutions, pour la mise en œuvre de projets de développement de la capitale du rail, a dit le maire Talla Sylla.

Selon son directeur général, Aloyse Ndam Diouf, cette visite a permis aux MSAD de rendre visible son travail et la diversité de ses produits, tapis de sol et de prière, tapisserie, objets décoratifs en céramique, produits batik, etc.

Sous le premier président sénégalais Léopold Sédar Senghor (1960-1981), les Manufactures sénégalaises des arts décoratifs de Thiès étaient « un passage obligé pour les hôtes de marque du Sénégal », qui avaient par là l’occasion de découvrir « une grande facette de la culture sénégalaise », a relevé M. Diouf.